Référentiel de description de l’entreprise

Référentiel qui contient tous les éléments accumulés au fil des travaux pour décrire le Système Entreprise

Introduction de la notion

Praxeme propose une approche holistique des systèmes complexes (entreprises, organisations, systèmes Produits, etc.). Cette approche, complétée par sa visée architecturale, milite en faveur d’un dispositif central : le référentiel de description de l’entreprise (ou RDE).

Le référentiel de description de l’entreprise (ou du système) contient tous les éléments accumulés au fil des travaux pour la (ou le) décrire. Ces éléments sont structurés conformément aux architectures retenues.

Les modèles servent des investissements dont l’objectif est à court ou moyen terme. Le principe de continuité traduit l’intention d’augmenter leurs retombées en les inscrivant dans un effort plus vaste pour construire le système, à long terme. Cette démarche s’appuie sur le référentiel de description de l’entreprise, dispositif central dont la structure reflète les décisions d’architecture et dans lequel se déversent les modèles, projet après projet.

Ce référentiel joue un rôle pivot dans la transformation. Il matérialise la volonté d’administrer les investissements au niveau de l’entreprise, et pas seulement au niveau des projets. Il incarne l’effort continu en vue de réaliser la cible d’architecture. Autour de ce dispositif, il sera nécessaire de réviser les interactions entre les activités transformationnelles.

Termes connexes : référentiel, entreprise, Système Entreprise.

Commentaire

Le RDE est le pot commun dans lequel se déversent les représentations issues des efforts de transformation. Il doit avoir une visibilité au niveau de l’entreprise, c’est-à-dire pas seulement pour une opération, fût-elle un grand programme, et pas seulement confinée à une fonction (comme la DSI). Il doit recevoir l’onction de la direction et faire l’objet d’une communication suffisante, au point que tous les acteurs de la transformation y recourent pour alimenter leur réflexion. Toute information, toute décision y est recueillie et placée conformément aux règles d’architecture. C’est un accélérateur pour les projets de transformation. Le premier niveau de sa structure n’est autre que le cadre de représentation. Les niveaux suivants reprennent les décisions d’architecture pour tous les aspects. Le modèle interne du RDE, plus exactement de l’outillage qui le réalise, est le méta-modèle de la méthode.

En rapport - les termes :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés