Procédés de terminologie

L’introduction à la terminologie est parue sous l’identifiant PxPCD-14. Elle sert de chapeau aux procédés terminologiques.

La fiche de procédé PxPCD-14a, « Définir un terme ou une expression », a été actualisée :

  • d’une part, elle a été allégée du contenu général qui se trouve maintenant dans la fiche d’introduction ;
  • d’autre part, elle s’est enrichie de précisions et d’illustrations.

(voir dans le catalogue)

Ce travail a été permis grâce à la contribution du cabinet Conix Consulting. Dans le même cadre, une nouvelle fiche de procédé sera bientôt publiée : « Élaborer un thesaurus ».

Ces résultats, ainsi que le formulaire de politique de la donnée, seront présentés lors du Symposium qui se tiendra le 17 décembre 2015.

 

« Data : attention à la panne de sens »

Joël Bizingre, associé chez Conix Consulting et membre du bureau du Praxeme Institute, a publié un texte qui alerte sur la nécessité d’une approche sémantique pour tirer profit de la technologie des big data, open data et autres x-data.

Voir « Data : attention à la panne de sens« .

Ce texte fixe la philosophie du chantier PxData, en cours et qui débouchera sur une contribution de Conix à la méthode Praxeme. Les travaux portent sur les techniques de modélisation sémantique, mais aussi sur les procédés terminologiques et la Data Policy.

Conix

Affronter la complexité

Deux articles de Dominique VAUQUIER (présentations commentées) sont disponibles sur le wiki :

« Un cadre général pour affronter la complexité » revient sur la notion de complexité et milite en faveur d’un changement d’attitude : il ne s’agit pas de réduire la complexité, mais de l’appréhender ; c’est la complication que nous devons réduire et, si possible, évacuer. Il montre en quoi un cadre de référence bien construit devient une arme pour affronter la complexité.

« Le levier de la sémantique pour appréhender la complexité » est un sujet donné par l’organisateur de la conférence à la Haute École Pédagogique de Lausanne. Après quelques définitions, l’article montre, sur une illustration tirée d’un projet, comment procède la modélisation sémantique et en quoi elle nous aide face à la complexité. Isoler un aspect sémantique (ou conceptuel) est déjà un grand pas vers la maîtrise des systèmes complexes. En effet, une bonne partie de l’impression de complexité provient de ce que les notions que nous manipulons n’ont pas été assez explicitées. Si nous les laissons cachées, implicites – derrière les actions, les pratiques, les idées préconçues, etc. -, ce brouillard ne peut que s’épaissir au fur et à mesure que nous progressons.

 

Publication du nouveau guide de l’aspect pragmatique

Le guide « Approche de l’aspect pragmatique » complète la version 2 de Praxeme. Il s’appuie sur la nouvelle version de la Topologie du Système Entreprise, précise les relations de l’aspect pragmatique avec l’aspect intentionnel et intègre la notation BPMN pour la modélisation des processus.

Simultanément sont publiés le formulaire descriptif de cas d’utilisation et son commentaire.

Voir la page d’annonce sur le wiki.