Affronter la complexité

Deux articles de Dominique VAUQUIER (présentations commentées) sont disponibles sur le wiki : “Un cadre général pour affronter la complexité” revient sur la notion de complexité et milite en faveur d’un changement d’attitude : il ne s’agit pas de réduire la complexité, mais de l’appréhender ; c’est la complication que nous devons réduire et, si possible, évacuer. Il montre en quoi un cadre de référence bien construit devient une arme pour affronter la complexité. “Le levier de la sémantique pour appréhender la complexité” est un sujet donné par l’organisateur de la conférence à la Haute École Pédagogique de Lausanne. Après quelques définitions, l’article montre, sur une illustration tirée d’un projet, comment procède la modélisation sémantique et en quoi elle nous aide face à la complexité. Isoler un aspect sémantique (ou conceptuel) est déjà un grand pas vers la maîtrise des systèmes complexes. En effet, une bonne partie de l’impression de complexité provient de ce que les notions que nous manipulons n’ont pas été assez explicitées. Si nous les laissons cachées, implicites – derrière les actions, les pratiques, les idées préconçues, etc. -, ce brouillard ne peut que s’épaissir au fur et à mesure que nous progressons.  

Praxeme et… Le web sémantique

Contenu de l’atelier Après un rappel des technologies du web de données ou web sémantique, nous décrirons succinctement les mouvements Open Data, et Linked Data et tenterons de mesurer l’apport des technologies du web sémantique dans l’intégration de SI : les bases de données traditionnelles devenant des triples stores RDF et la modélisation UML des ontologies OWL permettant le fonctionnement de moteurs d’inférence. Quelques références : Mooc Open HPI https://openhpi.de/courses/semanticweb2014> Participation à l’école d’été web intelligence http://www.emse.fr/~zimmermann/WI_2014_Site/Programme/ Compte-Rendu partiel http://blog.seznec.net/wiss2014> Ordre du jour Présentation par Bruno Seznec Débat, échange sur ces questions et sur la capacité d’apport méthodologique. Le nombre de places étant limité, merci de ne vous inscrire que si vous êtes certain de participer. Intervenant Bruno Seznec Consultant indépendant, trente années d’expérience de la modélisation 3D chez Dassault-Systèmes à la gestion de logiciels métiers pour le Ministère de l’Économie en passant par le Calcul Intensif (HPC), le e-business, et les CMS. Intéressé par les travaux Praxeme depuis cinq ans. Modalités de l’atelier Lieu : IdF? Date : le 25/09/2014, de 18h à 20h Gratuit Inscription (obligatoire): https://www.weezevent.com/praxeme-et-le-web-semantique

L’abeille et la digitale

Toute technologie, nouvelle ou non, soulève des questions quant à sa maîtrise et à la gestion de ses effets. La méthodologie est la discipline qui étudie ces questions et leur trouve des réponses pratiques. Praxeme, méthodologie d’entreprise, propose de telles réponses pour ce qui concerne la transformation des entreprises et des systèmes techniques. Dominique Vauquier, créateur de la méthode publique, donne ici un éclairage sur les apports de celle-ci dans la transformation numérique. >>

Lettre Adeli 95

Parution de la Lettre Adeli 95 – L’économie connectée Les nouveaux eldorados de l’économie connectée – Alain Coulon Rétrécissement du monde et élargissement du savoir – Martine Otter Les MOOC, enseignement massif en ligne – Nicolas Trèves, Véronique Pelletier ADELI au séminaire ” production IT optimale” – Laurent Hanaud L’abeille et la digitale – Dominique Vauquier e-commerce : grande distribution et galeries marchandes  – Patrick Kineider Sur les blogs d’ADELI – Les adhérents d’ADELI Les articles sont consultables et téléchargeables par les adhérents. http://www.adeli.org/contenu/lettre95-printemps-2014-leconomie-connectee Les non-adhérents peuvent également acquérir la version numérique de la Lettre http://www.adeli.org/contenu/lettre-95 au prix de 10 euros. Lire la suite… http://www.adeli.org/contenu/parution-lettre-95-leconomie-connectee

Appel à cotisation

En 2013, l’initiative pour une méthode publique a réalisé de grands progrès : d’une part, sur le plan de sa diffusion, avec des contacts particulièrement importants dans le secteur public et des adhésions de grandes sociétés de services et de conseil ; d’autre part, sur le plan du contenu, avec les premières publications de la version 2 de Praxeme. Trois chantiers sont en cours : le développement de la certification Praxeme, financé par l’APMG International ; l’incorporation de l’approche Arbre de Performance, de Georges GARIBIAN ; la rédaction des procédés terminologiques avec le professeur Loïc DEPECKER. Le Guide général, version 2, est prêt en français et en anglais. La dernière revue se termine. Deux chapitres viendront compléter ce guide sur les questions liées à la transformation, avec la formalisation des apports présentés dans la formation réservée aux adhérents “Compétences Praxeme”. Outre les chantiers évoqués plus haut, les thèmes que nous traiterons cette année – à travers nos ateliers ou nos publications – couvrent le MDM, la SOA, la transformation d’entreprise, l’entreprise numérique, l’évolution de l’urbanisation de SI, l’outillage de la modélisation. En ce qui concerne ce dernier sujet, j’ai le plaisir de vous rappeler que Softeam, société co-fondatrice du Praxeme … >>

Certification : signature de l’accord avec APMG International

APMG-International, leader mondial en accréditation d’organismes de formation, de conseil et de certification et le Praxeme Institute ont signé un accord pour le développement d’une certification Praxeme en français et en anglais. Cette certification sera proposée par un réseau d’organismes de formation accrédités. Le premier niveau, “Fondations”, permettra aux candidats de valider leurs connaissances  sur les concepts et les principes de l’approche Praxeme et de la transformation d’entreprise.