Facette

Sous-ensemble d’un aspect, caractérisé par la nature de ses éléments

Introduction de la notion

Ce terme reçoit une acception particulière dans le cadre de la méthode Praxeme, en complément de la notion d’aspect.
Il apparaît à propos de plusieurs aspects, notamment : intentionnel et logique.

Pour approcher la définition, voici quelques caractéristiques qui distinguent la notion de facette par rapport à celle d’aspect :

  • La facette est interne à un aspect.
  • Elle regroupe des éléments par catégories, à l’intérieur d’un aspect.
  • Elle n’est pas (ou pas nécessairement) une façon de décomposer l’aspect (contrairement à la notion de domaine).
Commentaire

L’aspect intentionnel présente quatre facettes (les 5 ‘V’) : valeurs, vouloir, valorisation, vocabulaire, vigilance.
L’aspect logique présente trois facettes : constituants (par exemple : services), données, échanges.

Dans le cas de l’aspect intentionnel, on peut le décomposer en facettes. Les outils conduisent facilement à ce type de structure. Cependant, ce n’est pas forcément l’architecture la plus appropriée pour cet aspect.
Dans le cas de l’aspect logique, une approche SOA radicale conduirait à encapsuler les supports de données dans les sous-systèmes et à rassembler tout le modèle d’échange en un seul endroit pour en faire la spécification du langage pivot. En conséquence, les trois facettes ne fournissent pas du tout le dessin de l’aspect logique. La structure de l’aspect logique est celle obtenue en décomposant le système, d’abord en strates, puis en sous-systèmes (constituants).

Termes connexes : aspect, domaine.

En rapport - items

A propos Dominique VAUQUIER

Créateur et auteur principal de la méthode Praxeme. Consultant : accompagnement de transformations, modélisateur, architecte métier, architecte logique (urbaniste de SI). Formateur : BPMN, SOA, Praxeme, modélisation.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés