Aspect

Portion de la réalité, isolée pour en faciliter l’étude, en respectant sa logique interne

Introduction de la notion

« Il n’est pas possible de comprendre et de maîtriser l’Entreprise sans, au préalable, démêler ses différents aspects. »

De façon générale, on peut distinguer deux façons d’affronter la complexité :

  • la première consiste à décomposer l’objet en plus petites parties, jusqu’à ce que l’on trouve des éléments faciles à comprendre et à manipuler ;
  • pour la deuxième, il s’agit de faire la distinction entre des ensembles de caractéristiques qui peuvent être expliqués séparément.

La première façon est l’approche cartésienne et peut s’appliquer pour autant que le système étudié est d’une nature unique et homogène. La deuxième approche apparaît dans la théorie des systèmes.

En ce qui concerne l’Entreprise, la complexité résulte, dans une large mesure, de la combinaison de diverses préoccupations, du conflit entre des intérêts divergents et de la cohabitation d’univers cognitifs variés. Nous devons, par conséquent, reconnaître la pluralité de cette réalité.

La réalité doit être approchée sous différents angles. Les aspects sont des portions de la réalité étudiée. Leur séparation répond à des exigences à la fois formelles et pratiques. Les aspects sont délimités de telle façon que tout élément d’information ou toute décision sur le système trouve une place naturelle unique.

Contrairement à une Vue ou à un point de vue – qui dépend de celui qui regarde –, l’aspect appartient en propre à la réalité observée. Les critères utilisés pour délimiter les aspects ne font pas intervenir les types d’acteurs impliqués dans la chaîne de transformation. Ils portent uniquement sur l’objet étudié, dit le Système Entreprise. Ce n’est que secondairement que certaines disciplines se définissent comme des spécialités relatives à un aspect (par exemple : modélisation sémantique, architecture logique…).

Termes connexes : cadre de représentation, Topologie du Système Entreprise.

Commentaire

Dans le contexte de l’Architecture d’Entreprise, un aspect fait partie de la réalité de l’entreprise. La distinction faite entre les aspects s’appuie sur le principe de la “séparation des niveaux d’abstraction” (separation of concerns), qui nous permet de simplifier nos approches, et d’assigner les responsabilités plus efficacement.

En rapport - les termes :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés