Les préoccupations de l’entreprise

L’entreprise est un objet complexe. Elle ne saurait être approchée sans une grille de lecture qui en ordonne la matière. C’est le rôle d’un cadre de référence ou cadre méthodologique (conceptual framework). Ainsi, toutes les préoccupations de l’entreprise, qu’elles soient stratégiques ou tactiques, qu’elles touchent à l’organisation, à la performance ou à la logistique, entrent dans une description complète et rigoureusement structurée. De cette façon, tout élément d’information ou de décision trouve une place unique dans le Référentiel de description de l’entreprise. On évite ainsi les déperditions et on peut tirer le meilleur parti des expertises des uns et des autres.

La Topologie du Système Entreprise identifie et articule sept aspects qui permettent d’appréhender toute la réalité de l’entreprise. Contrairement à des « vues », ces aspects se définissent indépendamment du point de vue et sont isolés à partir de la logique interne du Système Entreprise. La méthode les relie soigneusement, de façon à créer une chaîne de transformation harmonieuse. Tout au long de celle-ci, les éléments d’information et de décision s’expriment, se formalisent et se transforment progressivement en solutions concrètes.

La Topologie du Système Entreprise

La Topologie du Système Entreprise

Pour plus d’informations : voir la page « Produit » sur le wiki.

L’initiative pour une méthode publique

La plupart des entreprises et organismes sont confrontés aux mêmes difficultés en matière de conception et de maîtrise : qu’il s’agisse de leur fonctionnement ou de leur transformation, de leurs processus ou de leurs systèmes d’information, c’est le constat de la complexité qui, partout, domine et désespère.

Plutôt que de répondre à ces difficultés en ordre dispersé, avec des moyens forcément limités, plusieurs acteurs s’associent en vue d’élaborer une méthode publique. Praxeme résulte de cette mutualisation des investissements. C’est une méthodologie d’entreprise qui couvre tous les aspects de l’entreprise, de la stratégie au déploiement.

Temps forts

  • Après des premiers travaux menés pour SAGEM et la SMABTP, le Livre Blanc définissait, en 2004, l’initiative et formulait quelques-uns des principes de la méthode.
  • En 2006 était créée l’association Praxeme Institute.
  • Aujourd’hui, forte du soutien de l’Administration française et de plusieurs autres acteurs, l’association développe la version 2 de la méthode.

Vision

Vision

Chronologie résumée

  • 2003 : 1ère contribution, contribution de SAGEM Défense (première version des guides méthodologiques, application à la refonte des stations de contrôle des systèmes de drones)
  • 2004 : Lancement de l’initiative, publication du Livre Blanc, contribution de la SMABTP (Praxeme pour SOA)
  • 2005 : premières communications
  • 2006 : création du Praxeme Institute
  • 2007 : premières « Journées exceptionnelles »
  • 2009 : le Référentiel général d’interopérabilité (RGI) recommande Praxeme comme méthode de conception des systèmes d’information
  • 2010 : publication de l’Enterprise Transformation Manifesto, signature d’un accord de coopération avec CESAMES
  • 2011 : contribution de la méthode « Arbre de Performance« , versée au fonds public
  • 2012 : formation exceptionnelle « Business Architecture & Transformation »
  • 2013 : adoption de Praxeme par la Disic (Direction interministérielle des systèmes d’information et de communication), lancement de la version 2

Pour plus de détails : voir la présentation de l’initiative sur le wiki.