Redondance

Fait d’apporter plusieurs réponses à un même besoin

Discussion de la notion

A priori, la redondance n’est pas souhaité, car elle augmente le poids du système étudié. Il convient tout de même de tempérer : la redondance n’a pas le même impact selon l’aspect qu’elle affecte.

L’attitude la plus générale est la recherche de l’économie, laquelle conduit à éliminer la redondance. Cette attitude s’applique de façon pertinent sur les aspects “métier” : si la réalité peut être décrite avec moins de termes, c’est toujours mieux. De même, l’architecture logique d’un système doit tendre vers le zéro redondance.

Au contraire, dans les aspects géographique et physique (les aspects où se joue le déploiement), la redondance peut se révéler salutaire :

  • Déployer le même processus sur plusieurs sites de l’entreprise permet de mieux affronter des situations de crise.
  • L’architecture physique des données ajoute de la redondance de façon à améliorer les performances ou à sécuriser le fonctionnement.

A propos Dominique VAUQUIER

Créateur et auteur principal de la méthode Praxeme. Consultant : accompagnement de transformations, modélisateur, architecte métier, architecte logique (urbaniste de SI). Formateur : BPMN, SOA, Praxeme, modélisation.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés