Appel à cotisation

En 2013, l’initiative pour une méthode publique a réalisé de grands progrès :

  • d’une part, sur le plan de sa diffusion, avec des contacts particulièrement importants dans le secteur public et des adhésions de grandes sociétés de services et de conseil ;
  • d’autre part, sur le plan du contenu, avec les premières publications de la version 2 de Praxeme.

Trois chantiers sont en cours :

  • le développement de la certification Praxeme, financé par l’APMG International ;
  • l’incorporation de l’approche Arbre de Performance, de Georges GARIBIAN ;
  • la rédaction des procédés terminologiques avec le professeur Loïc DEPECKER.

Le Guide général, version 2, est prêt en français et en anglais. La dernière revue se termine. Deux chapitres viendront compléter ce guide sur les questions liées à la transformation, avec la formalisation des apports présentés dans la formation réservée aux adhérents « Compétences Praxeme ».
Outre les chantiers évoqués plus haut, les thèmes que nous traiterons cette année – à travers nos ateliers ou nos publications – couvrent le MDM, la SOA, la transformation d’entreprise, l’entreprise numérique, l’évolution de l’urbanisation de SI, l’outillage de la modélisation.

En ce qui concerne ce dernier sujet, j’ai le plaisir de vous rappeler que Softeam, société co-fondatrice du Praxeme Institute, renouvelle son offre aux adhérents autour de l’outil Modelio.

Nos sujets restent difficiles, donc peu populaires ; nos idéaux de rationalité et de rigueur ne rencontrent pas toujours l’écho qu’ils devraient dans nos environnements professionnels. Pourtant, des signes de plus en plus nombreux semblent indiquer une prise de conscience et même une attente qui laissent présager un retour à la conception volontaire et maîtrisée. L’ingénierie de la transformation que nous promouvons, les techniques de modélisation dont notre association s’est faite le conservatoire, sont en passe de retrouver la considération des décideurs, préoccupés par les défis actuels.

Aussi, aujourd’hui plus que jamais, l’initiative pour une méthode publique a besoin de tous les soutiens, le vôtre et celui de vos sociétés. Ce soutien se manifeste par :

  • l’adhésion à l’association ;
  • la participation à nos travaux et événements ;
  • la mobilisation et l’aide apportée dans le fonctionnement de l’association.

Le formulaire et les instructions pour l’adhésion sont disponibles sur le wiki.

Le CEISAR et le Praxeme Institute signent une plate-forme commune

CEISAR-petitLe CEISAR (Center of Excellence in Enterprise Architecture) partagent des convictions communes. Ils les  expriment à travers une plate-forme, en sept points.

Le CEISAR recommande de structurer le modèle opérationnel en trois modèles, comme le montre la figure ci-dessous. Comme Praxeme, il isole un modèle abstrait, en amont de l’organisation et des processus. Cette disposition est essentielle pour assurer l’innovation dans l’organisation et la qualité du système d’information. Les flèches sur ce schéma expriment les enchaînements ou déterminations. Les correspondances avec les aspects du Système Entreprise s’établissent facilement.

Operational Model

Les composantes du modèle opérationnel selon le CEISAR et leurs correspondances dans Praxeme

Le *Praxeme Institute*

Le Praxeme Institute est une association à but non lucratif, selon la loi française (dite de juillet 1901). Cette association est reconnue d’utilité publique.

Objet

Le Praxeme Institute a pour objet le développement et la promotion de la méthode publique Praxeme.

Il est :

  • le dépositaire du fonds public Praxeme, comprenant la méthode, des matériaux de diffusion ainsi que des modèles génériques et composants réutilisables ;
  • le garant de l’esprit d’ouverture et de la gratuité du fonds ;
  • le coordinateur des travaux autour de la méthode.

Pour plus d’informations : Voir les statuts de l’association.

Pour suivre les activités, apporter son soutien ou adhérer : joinusles dispositifs (liste de diffusion, groupe LinkedIn, association…).

 

Quelques faits saillants

  • Création en octobre 2006.
  • Assemblée générale tous les ans en décembre, intégrée au Symposium (avec une partie publique et gratuite).
  • Le Collège des contributeurs réunit, une fois par an, les décideurs qui soutiennent l’initiative pour une méthode publique.
  • Les produits développés par l’association ou en partenariat sont disponibles gratuitement, sous licence creative commons, sur le wiki.
  • Membres, contributeurs et partenaires : voir les logos dans la colonne de droite. Plus d’informations sur les acteurs de l’initiative : voir la rubrique Chorus du wiki.

Les travaux

La principale mission du Praxeme Institute, comme établi dans les statuts de l’association, est le développement et la promotion de la méthode publique Praxeme. Pour mieux atteindre cet objectif, nous sommes conduits à fournir d’autres matériaux et services. Ainsi, notre activité s’organise selon la structure de l’Organum, proposition de la méthode pour maîtriser la matière des projets. Les rubriques de l’Organum sont nommées par des noms d’origine latine que l’on trouve dans plusieurs langues européennes. Cette circonstance facilite leur usage sur les projets internationaux.

Organum

L’Organum, structure première

L’Organum structure le wiki.

L’initiative pour une méthode publique

La plupart des entreprises et organismes sont confrontés aux mêmes difficultés en matière de conception et de maîtrise : qu’il s’agisse de leur fonctionnement ou de leur transformation, de leurs processus ou de leurs systèmes d’information, c’est le constat de la complexité qui, partout, domine et désespère.

Plutôt que de répondre à ces difficultés en ordre dispersé, avec des moyens forcément limités, plusieurs acteurs s’associent en vue d’élaborer une méthode publique. Praxeme résulte de cette mutualisation des investissements. C’est une méthodologie d’entreprise qui couvre tous les aspects de l’entreprise, de la stratégie au déploiement.

Temps forts

  • Après des premiers travaux menés pour SAGEM et la SMABTP, le Livre Blanc définissait, en 2004, l’initiative et formulait quelques-uns des principes de la méthode.
  • En 2006 était créée l’association Praxeme Institute.
  • Aujourd’hui, forte du soutien de l’Administration française et de plusieurs autres acteurs, l’association développe la version 2 de la méthode.

Vision

Vision

Chronologie résumée

  • 2003 : 1ère contribution, contribution de SAGEM Défense (première version des guides méthodologiques, application à la refonte des stations de contrôle des systèmes de drones)
  • 2004 : Lancement de l’initiative, publication du Livre Blanc, contribution de la SMABTP (Praxeme pour SOA)
  • 2005 : premières communications
  • 2006 : création du Praxeme Institute
  • 2007 : premières « Journées exceptionnelles »
  • 2009 : le Référentiel général d’interopérabilité (RGI) recommande Praxeme comme méthode de conception des systèmes d’information
  • 2010 : publication de l’Enterprise Transformation Manifesto, signature d’un accord de coopération avec CESAMES
  • 2011 : contribution de la méthode « Arbre de Performance« , versée au fonds public
  • 2012 : formation exceptionnelle « Business Architecture & Transformation »
  • 2013 : adoption de Praxeme par la Disic (Direction interministérielle des systèmes d’information et de communication), lancement de la version 2

Pour plus de détails : voir la présentation de l’initiative sur le wiki.