Complication

Complexité artificielle et inutile

Introduction de la notion

Source : Enterprise Transformation Manifesto ; paragraphe 5.2

La complication est une complexité artificielle et inutile, générée et accumulée par l’Entreprise tout au long de son histoire. Chaque système subit une dérive naturelle vers la complication. Ce phénomène, sans valeur ajoutée, nuit à l’entreprise (paragraphe 5.2.a). Cette dérive affecte l’organisation, ses processus et son système d’information (paragraphe 5.2.b). L’Entreprise doit lutter constamment contre la complication, tout en préservant son irréductible complexité. La solution de cette équation passe par la combinaison de deux principes : éliminer la redondance et établir le bon niveau de couplage (paragraphe 5.3).

Commentaire

A contrario de la complexité, la complication est une complexité artificielle et inutile, produite par une mauvaise conception ou accumulée au fil de l’histoire. Elle s’oppose à la complexité irréductible et n’apporte aucune valeur ajoutée. Les systèmes artificiels et culturels ont une tendance à la complication contre laquelle il faut lutter. Cette dérive affecte particulièrement les organisations, en proportion de leur taille.

Termes connexes : complexité, architecture, structure, qualité.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés